Tourisme

Haut de page

 

INDEX

 

Le bureau d'information touristique de Challes-les-Eaux 

Parcours patrimonial

Divers plans "Grand Chambéry tourisme"

Autres balades

Les campings-cars

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bureau d'Information Touristique de Challes-les-Eaux

 

 

Vous accueille toute l'année sous la marque "qualité tourisme"

Vous propose un large choix de documentations et de services :
  • point internet gratuit
  • wifi
  • expositions de peinture toute l'année
  • vente de guides de randonnées
  • billetterie excursions
  • vente de permis de pêche

Ouvertures

Du 1er septembre au 30 avril 

Tous les jours sauf dimanche, jours fériés et les samedis après-midis de novembre à mars.
Ouvert de 9h à 12h et de 14h à 18h. 


Du 1er juillet au 31 août

Tous les jours sauf dimanche après-midi
Ouvert de 9h à 12h et de 14h à 18h.

 

 "Grand Chambéry Alpes Tourisme" - bureau d'information touristique Challes-les-Eaux

Visites virtuelles (les thermes, les jardins du casino, survol en planeur, gastronomie, Mont St-Michel)

 Pour recevoir toutes les informations chaque mois, inscrivez-vous à la lettre d'info numérique 

Haut de page

 

 

Parcours Patrimonial à Challes-les-Eaux

 

 

Au départ de Challes-les-Eaux de nombreux itinéraires de promenades et de randonnées familiales permettent de partir

à la découverte de notre territoire et d'une nature préservée.

Flânez à travers la ville, de parcs en maisons-fortes, sur les traces de la ville thermale ancienne (environ 1h)

 

 

Le Casino

De style empire, le Casino de Challes-les-Eauxa été construit sur pilotis en 1883 selon les plans dessinés par les architectes Pelaz et Charmot. 
En septembre 1914, le casino est transformé en hôpital militaire jusqu'en décembre 1916. En 1918, il devient un lieu de base arrière pour les soldats américains en permission.  Une association caritative et confessionnelle d'origine anglo-saxonne, la "Yong Men Christian Association" (YMCA) a pour mission d'organiser le séjour des permissionnaires américains sur les sites d'Aix-les-Bains, Chambéry et Challes-les-Eaux. Une plaque commémorative y a été apposée en 1922 en souvenir du séjour des troupes américaines à Challes-les-Eaux et, en remerciement aux challésiens pour l’accueil offert aux soldats pendant le conflit.
Il fut aussi utilisé, quelque temps, comme centre d’accueil pour des réfugiés polonais, puis réquisitionné comme centre de soins pour les troupes allemandes à la fin de la guerre en 1944.
 

Le parc de Triviers

L’allée cavalière relie le parc du casino au parc de Triviers. Des arbres centenaires dont des immenses séquoias entourent une
maison-forte construite en 1550. Transformée en appartements en 1995, elle a été tour à tour et au fil du temps, maison-forte, pension, meublés, colonie de vacances.
 

Les thermes

En 1841, le docteur Domenget, médecin du Roi et de la famille royale de Savoie, professeur de médecine, de chimie et de botanique, médecin militaire honoraire, découvre sur son domaine une source minérale sulfurée. En 1874, sur l'emplacement actuel, il fait construire des thermes qui reçoivent, deux ans après, les premiers «baigneurs» (les curistes de l’époque).
En 1901, le bâtiment est agrandi vers l’avant puis il est complété par une verrière en 1928 et de deux ailes latérales en 1938.
Cet établissement est actuellement géré par la "Chaîne Thermale du soleil".
 
Deux grandes catégories de maladies sont actuellement prises en charge :
  • voies respiratoires : pharyngites, amygdalites, rhinites, otites, bronchites ...
  • gynécologiques : douleurs pelviennes, troubles hormonaux, suite de l'accouchement ....

D’autres prestations sont proposées au public tout au long de l’année, hammam, espace repos, balnéothérapie, réflexologie plantaire, soins du visage et du corps. Des programmes minceur, des enveloppements ainsi que divers soins "à la carte" sont suggérés à la clientèle.

INFORMATIONS "Santé et Bien-être" à Challes-les-Eaux

Haut de page

Le Château des Comtes de Challes

Ancien château de la famille des Comtes de Challes, il a été construit en 1450. Lors de la période révolutionnaire, en 1789, il est vendu comme bien national et acheté par un homme de loi nommé Balmain. Suite à son mariage avec une des filles Balmain, le docteur Domenget  en devient le propriétaire. C’est lui qui découvre, en avril 1841, la source sulfurée à l’origine de la station thermale. En 1860, lors du rattachement de la Savoie à la France, le château des Comtes de Challes est transformé en hôtel.
 
En 2002, la famille Trèves acquiert ce château et entreprend la réalisation de profonds travaux de rénovation et d’embellissement.
Le Château des Comtes de Challes, hôtel de charme et restaurant gastronomique, est situé au 247, montée du Château à Challes-les-Eaux.
Cette vaste demeure de plus de 2 ha offrent de nombreux atouts notamment son parc ouvert au public (pique-nique interdit), un
arboretum ainsi qu'une magnifique vue sur la cluse chambérienne. 
 

L’aérodrome vu de la cour du château

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme, vol à voile mais aussi aviation légère. Voyages et baptêmes de l'air sont proposés.

Ancien hôtel de France, rue du Docteur Vincent 

 Haut de page

Le Parc 

 

      Avec l'essor du thermalisme, de nombreux hôtels se sont ouverts au début du 20ème siècle.

      Challes-les-Eaux en a compté jusqu'à 23 dont celui dénommé "de France".

      On peut admirer sur sa façade, le blason de la "famille de Challes"

 
 
 

 

     

                                                                             

 

Ancien hôtel "Le Chateaubriand", rue du Grand Barberaz

Il est aujourd'hui, un lycée professionnel hôtelier. Divers bâtiments ont été construits sur son pourtour. 

 

Le Couvent des sœurs dominicaines Notre-Dame de la Clarté

Chemin de la Combe, rue du Grand Barberaz
Lieu qui a accueilli, de 1970 à 2014, une congrégation née en Tarentaise du désir de plusieurs femmes de vivre une vie communautaire dans l’esprit de la famille dominicaine (prière et contemplation).
 

Lavoir et bassin rue de l’ancienne Mairie

Cette rue est caractéristique de la ville ancienne du lieu-dit "Grand Barberaz". 
Son lavoir couvert a été encastré à l’emplacement de l’ancien four banal.
Jusqu’en 1789, le pain est produit dans des fours dits "banaux" (la banalité était
un édifice que  le seigneur devait entretenir et mettre à la disposition de ses sujets lesquels, en contrepartie, lui réglaient un droit d’usage appelé banalité. 
 

L’église Saint-Vincent

Dès le 12ème siècle, existe une chapelle au lieu-dit de "Triviers" dédié à St Vincent
et, dépendant du prieuré de St Jeoire Prieuré. Au fil des siècles, malgré quelques travaux, son état se dégrade au point que le culte y est interdit en 1794.
Les paroissiens refusent de s'intégrer aux paroisses voisines. La grange qui avait été transformée en chapelle en 1820, est incendiée en 1831. Les travaux de la nouvelle église sur l'emplacement actuel débutent en 1835 et se terminent en 1837. Elle prend le nom de "paroisse de Grand Barberaz" qu'elle conserve jusqu'en 1872. Une cloche datant du XVIème siècle est classée monument historique.

Haut de page

Le Mont St-Michel (895 m)                 

Il offre aux visiteurs un réseau de promenades et de randonnées aboutissant à une chapelle datant de 1879 et dédiée à l'archange
Saint-Michel.   
 
Un panorama exceptionnel sur la cluse de Chambéry, le massif de la Chartreuse et les Belledonnes s'offre
aux promeneurs.

Sur le chemin  d'accès vous rencontrerez les ruines de l'ancienne chapelle. Un large chemin en pente douce permet d’atteindre le site des pelouses sèches, classé site "Natura 2000". (Guide de randonnées en vente
au Bureau d'information touristique) 

 

 

Le Plan du circuit 

 

 

 

Divers Plans "Grand Chambéry Tourisme"

 

 

 

Haut de page

 

Autres Balades

 

 

► Le Mont St-Michel par Bellevarde  (14 randonnées - en vente au bureau information touristique) 

► Balades aux alentours

  • Voie romaine et banc des amoureux
  • Circuit découverte de Challes-les-Eaux
  • Le Mont Saint-Michel par Bellevarde
  • Les pelouses sèches des Plantées
  • Ferme des résistants et la Motte castrale de la Bognette
  • Sentiers du Mont Saint-Michel

►Vignobles

Les vignobles s'étendent à proximité de Challes-les-Eaux, sur des communes voisines, St Jeoire-Prieuré, St Baldoph ou sur l'intercommunalité voisine "Coeur de Savoie" (Chignin, Myans, Apremont, Les Marches),  des vignobles AOC aux cépages uniques (Mondeuse, Jacquère, Altesse) plantés sur les coteaux ensoleillés des massifs des Bauges et de la Chartreuse. Ils offrent aux visiteurs des paysages verdoyants uniques donnant sur la chaîne montagneuses des "Belledonne" et le "Mt Blanc"  ⇒ découverte des vignobles
 

Chignin

Les tours de Chignin (6 km)

 

►Myans 

Sanctuaire Notre-Dame de Myans (5 km)

 

►Les Marches

Lac Saint-André (9 km) 

 

Haut de page

 

LES CAMPINGS CARS

 

 

Nous remercions les campings caristes de passage de bien vouloir stationner sur l'aire d'accueil située au rond-point de l'aviateur Joseph Thoret (RD 1006 - sortie de Challes-les-Eaux en direction de Chambéry, entre l'aérodrome et le Plan d'eau).  

Au-delà du temps de stationnement autorisé lequel est limité à 48h00, vous êtes conviés à prendre contact avec le camping municipal
"Le Savoy", Avenue du Parc (tél : 04.79.72.97.31).